Le murmure des hakapiks (avril 2021)

La troisième enquête de Joaquin Moralès

Dans la pénombre de cette soirée de janvier, Tony McMurray observe sa voisine, qui revient du travail. Sur sa camionnette, il est certain d’avoir reconnu le logo de Pêches et Océans Canada. Or, le Terre-Neuvien déteste tout ce qui porte un uniforme et un bloc-notes de tickets. Il trouve que les agents, ça mérite des leçons. Il regarde sa montre, se demande s’il a le temps d’aller en donner une à cette agente qui l’a sûrement mérité.

Dans sa douche, Simone Lord se lave les cheveux. Elle penche la tête vers l’avant et ses doigts touchent une vertèbre qui saille, paraît-il sous sa peau. L’automne dernier, juste avant qu’elle soit mutée pour l’hiver aux Îles-de-la-Madeleine, un homme, Joaquin Moralès, a frôlé cette vertèbre sous-terraine du bout des doigts et lui a donné rendez-vous au printemps.

Simone redresse la tête. Ce n’est pas le moment d’y penser. L’hiver est loin d’être fini. Demain, elle embarque à titre d’observatrice sur le Jean-Mathieu, un chalutier qui, malgré la tempête annoncée, part à la chasse aux loups marins pour une semaine. À bord, il y aura le capitaine Langford, le délinquant Painchaud, son ami Lapierre, mais aussi un braconnier de Grande-Entrée et un autre gars, de Terre-Neuve, qu’elle ne connaît pas encore.

La semaine s’annonce longue. Pour Simone, mais aussi pour Joaquin Moralès, qui retire son alliance comme on arrache un arbre.

Dans le vent froid du Vieux-Port de Montréal, ce dernier, déraciné de ses amours, gravit la passerelle d’un navire de croisière, en compagnie de son ami Érik Lefebvre, pour une semaine de ski de fond aux abords du fleuve Saint-Laurent. Juste avant que la rampe d’embarquement soit relevée, la psychologue judiciaire Nadine Lauzon arrive en courant, avec son équipement de ski et un dossier sur lequel l’enquêteur Moralès devrait se pencher.

Sortie prévue: Avril 2021