— C’est ça qui arrive. T’as des terroristes, les talibans, qui connaissent leur territoire et les ressources disponibles. Ils savent ce qu’ils font.

Gino Savard.jpg
Gino Savard, ingénieur de combat.

— Nos militaires sont constamment en situation de survie pendant les six à sept mois de leur mission. Ils doivent assurer la sécurité, la santé, la reconstruction, mais dès qu’ils mettent le pied à terre, ils ignorent s’ils pourront ou non continuer à avancer.

Stephane Turcotte 2.jpg
Stéphane Turcotte, ingénieur de combat.

— L’engin peut être déclenché à distance ou être piégé. Piégé, il explose quand il est manipulé d’une certaine façon, par exemple si on appuie dessus, si on relâche une pression, si on le tire… Un de mes hommes est mort parce qu’il a changé l’angle du IED en le désamorçant. Il y avait une sorte de niveau à bulle sur l’IED. L’engin était mal placé, dans le fond d’un trou. Mon gars avait aucune chance. On l’a compris juste après.

Extraits de 5 balles dans la tête.

En librairie dès le 1er novembre 2017.